Le corps a besoin d’énergie afin de pouvoir fonctionner. Nous puisons cette ressource de la nourriture que l’on consomme. Néanmoins il faut savoir que tous les aliments ne se valent pas. L’amande est un fruit à coque qui serait originaire du Moyen-Orient, après s’être répandu en Europe par l’intermédiaire des Grecs et des Arabes on n’a cessé de découvrir ses bienfaits. Découvrez ce qui arrive à votre corps lorsque vous enconsommez régulièrement.

Riche en lipides, en protéines et en fibres, l’amande est un allié à ne pas négliger pour notre santé. En poudre, en pâte ou même telle quelle, l’amande est un fruit délicieux. Voici sans plus tarder les effets de l’amande sur votre organisme.

1. L’amande peut aider à prévenir l’acné

acné

L’acné se caractérise par la présence de boutons de comédons et de kystes. C’est une maladie dermatologique assez courante mais qui reste envahissante pour votre visage. Selon une étude parue dans la revue scientifique Clinical and Experimental Dermatology, il existe un lien entre acné et carence en vitamine E et A. L’amande contient de multiples vitamines dont les deux cités. Elle pourrait donc être un allié non négligeable pour aider à prévenir  l’acné.

2. L’amande peut aider à mieux gérer le diabète de type 2

amendes

Le diabète de type 2 est une maladie qui se distingue par de l’hyperglycémie chronique. L’hyperglycémie est lorsque le taux de sucre présent dans le sang est trop élevé. C’est une maladie aujourd’hui en forte progression et qui pourrait avoir des conséquences graves sur un patient atteint. Or, plusieurs études montrent un lien entre la consommation de noix et la diminution des risques de diabète de type 2.

3. L’amande peut prévenir les carences en magnésium

Le magnésium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de notre corps. Une carence en magnésium peut avoir des conséquences non négligeables sur notre santé. Parmi les symptômes on peut compter des migraines soudaines qui apparaissent sans raisons apparentes, une fatigue chronique ou même un risque d’hypertension artérielle. L’amande est un aliment riche en magnésium qui, consommé régulièrement, peut prévenir une carence et tous les symptômes qui en découlent.

4. L’amande peut améliorer le développement cognitif de bébé

amendes bébé

Lors de la grossesse, l’alimentation d’une maman est un facteur clé pour la bonne santé du bébé. Il est essentiel de manger sain et varié pour veiller à ce que le bébé puisse se développer dans les meilleures conditions. Selon cette étude réalisée par l’Institute of Global Health à Barcelone en Espagne, la consommation d’amande et plus généralement des fruits à coque aurait un impact positif sur le développement neurologique du bébé mais aussi sur sa mémoire à long terme.

5. L’amande peut réduire le cholestérol

L’amande est un aliment riche en lipides. Ces derniers constituent près de 54 % de ce fruit à coque. Il existe deux types de cholestérol dans le sang, le ‘mauvais’ (ou encore LDL) et le ‘bon’ cholestérol (ou encore HDL). Selon cette étude parue dans le journal scientifique Nutrients, l’amande contribuerait non seulement à la réduction du cholestérol LDL, mais aussi au maintien du cholestérol HDL. Elle serait donc un allié non négligeable face aux maladies cardiovasculaires entraînées par un mauvais équilibre de cholestérol dans notre organisme.

Des amandes oui, mais lesquelles et sous quelle forme ?

Lorsqu’on a en vue une consommation régulière d’un certain aliment, il est prudent voir essentiel de choisir la meilleure qualité possible. Nous vous recommandons donc d’acheter des amandes biologiques pour une consommation régulière. Évitez les amandes salées, car une consommation trop importante de celui-ci peut avoir des conséquences graves sur la santé comme l’augmentation de la pression artérielle et le développement de maladies cardiovasculaires. N’hésitez donc pas à lire le dos du paquet afin de vous assurer que les amandes que vous allez acheter ne contiennent pas de sel. Évitez aussi les amandes rôties à l’huile, préférez des amandes grillées à sec ou séchées.





SOURCE