L’Institut de Droit international, l’Académie de droit international et l’Académie internationale de droit comparé sont des institutions de renom. Celles-ci sont reconnues parmi les meilleurs juristes de la planète. Leur influence sur la prise des grandes décisions dans le monde est certaine. Maurice Kamto est membre desdites institutions internationales.

Maurice Kamto est membre de l’institut de Droit international. Il est également membre du Curatorium de l’Académie de droit international de La Haye, et membre associé de l’Académie internationale de droit comparé. L’Institut de Droit international, dont Maurice Kamto est membre titulaire, s’est récemment réuni à La Haye – lors de sa session du 26 août 2019. Elle a adopté une déclaration à l’unanimité concernant la situation dudit membre.

La colère des sociétés savantes

L’Institut de Droit international exprime sa consternation face au traitement que subit son membre et ses codétenus. L’Institut de Droit international a tenu à rappeler les initiatives qu’il a prises et celles de nombreuses organisations gouvernementales et non gouvernementales et sociétés savantes.

«Les conventions doivent être respectées»

L’institut souligne que «la République du Cameroun est partie à de nombreuses conventions relatives aux droits de l’homme et qu’elle a ratifié en particulier le Pacte international relatif aux droits civils et politiques. Aussi, il est signataite de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples…».

En droit international, les accords conclus doivent être respectés. Les parties étant liées au contrat venant d’être conclu et qu’à ce titre elles ne sauraient déroger aux obligations issues de cet accord.

Promotion des progrès du droit international

C’est à juste titre que L’Institut de Droit international a fait savoir qu’il suivra avec la plus grande attention l’évolution de la situation. Fondé le 8 septembre 1873 en Belgique par onze internationalistes de renom, l’institut de Droit international (ldi) est une association scientifique dont le but est de promouvoir le progrès du droit international. Les travaux sont effectués à travers des commissions scientifiques et les sessions. Le Bureau de l’institut se compose du Président, de trois Vice-Présidents, du Président de la Commission des travaux, du Secrétaire général et du Trésorier.

Nico Schrijver est l’actuel Président de l’institut depuis 2017. Et les membres sont originaires de plusieurs pays et des différents continents.



Articles liés



SOURCE