La délégation en séjour au Cameroun jusqu’au 2 septembre 2019, va également présenter les projets phares qu’elle compte développer au Cameroun.

Une délégation de la RUDN University à Moscou en Russie,  séjourne depuis quelques jours au Cameroun. Ce lundi 26 août 2019, la délégation conduite par le Pr Evgeny Schchesnyak, vice-recteur de la RUDN University, s’est rendue l’Institut universitaire des sciences pétrolières et de management à Yaoundé.

«Il était question de parler  d’une nouvelle technologie développée par les universitaires russes, qui permet de détecter et de forer du pétrole et du gaz entre autres richesses du sous-sol sans faire usage des méthodes anciennes », précise le quotidien bilingue national, Cameroon Tribune dans son édition du 28 août 2019.

Selon le Pr Evgeny Schchesnyak, concepteur de cette nouvelle technologie, «avec l’ancienne technologie, il y a des risques importants de forer là où il ne faut pas, il y a la possibilité de perdre des millions de dollars, car forer est une opération très couteuse. Si à la fin, elle n’est pas productive, les pertes sont vraiment énormes». Pour lui, «il n’est plus nécessaire de forer  à une grande profondeur car en surface, l’on peut voir  jusqu’à 1000 mètres ce qu’il y a sous la terre».

La coopération entre la RUDN University et l’Institut Universitaire des Sciences Pétrolières et de Management «vise donc à amener les étudiants à s’approprier cette nouvelle donne technologie afin que les entreprises pétrolières puissent en bénéficier», souligne CT.

Au cours de cette visite qui s’achève le 2 septembre 2019, les universitaires russes vont également présenter les projets qu’ils comptent développer au Cameroun. «Il s’agit du recyclage des forets et de tous leurs débris, de la réhabilitation des puits pétrolières et des carrières abandonnées».

 



Articles liés



SOURCE