En quarts de finale de la FIBA Africa Women’s Champions Cup 2019, l’équipe des Forces Armées et Police a été balayée ce mercredi par InterClube d’Angola 81-43.

Pas de demi-finale pour l’équipe des Forces Armées et Police de Yaoundé. Pour sa part, en quête de son premier titre depuis 2016, InterClube est en passe d’atteindre son objectif. Les Angolaises ont été constantes jusqu’à présent – remportant quatre matchs sur quatre et surtout avec une manière efficace. Il faudra passer l’obstacle d’Al Ahly  en demi-finale pour être encore plus proche de leur but.

Contre FAP du Cameroun, elles ont été prises au dépourvu dans le premier quart par une forte résistance et ne menaient que par 33-28 à la mi-temps. Apolinario Paquete, l’entraîneur-principal d’InterClube a alors changé sa stratégie en défense au troisième quart-temps et elles ont pris 13 rebonds défensifs et poussé FAP à perdre cinq ballons et les succès à l’autre bout du terrain leur ont permis de prendre une confortable avance de 24 points dans le dernier quart-temps.

Ce fut match à sens unique contrôlé de bout en bout par le quintuple champion d’Afrique. Spécialiste en matière de shoot à trois points, Astou Traoré qui a signé 28 points et 9 rebonds aura été la bête noire de FAP dans cette rencontre. Alexandra Green, la meneuse de FAP a inscrit 17 points et Apolonia Thomas a ajouté 14 points et neuf rebonds, mais leurs efforts n’ont pas suffi pour aider le club de l’armée et la police à remporter sa première victoire dans cette FIBA Africa Women’s Champions Cup 2019 et a plutôt prolongé sa série de quatre défaites en autant de matchs.

Articles liés



SOURCE DE L’ARTICLE