L’information a été donnée à fa presse par le premier vice-président de fa Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Alim Konaté le 8 décembre 2019 à Limbe.

<<C’est un contrat qui va être signé le 10 janvier, il y a une lettre d’intention qui est déjà signée depuis longtemps. Pour des raisons de calendrier propre aux deux parties, le contrat n’a pas pu être signé protocolairement jusqu’à présent.» Les propos sont d’Alim Konaté, le premier vice-président de la Fecafoot. Une réponse qui intervient après l’interpellation du ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Narcisse Mouellé Kombi sur la situation d’avec l’équipementier français Coq sportif.

Narcisse Mouellé Kombi faisait ainsi la remarque que toutes sélections nationales ne sont pas encore vêtues par l’équipementier français, mais également la cacophonie qu’il y avait de voir certains vêtus des marques puma et Coq sportif. Toutes choses qui faisaient ainsi douter à l’existence d’un accord entre les deux parties. Sinon à un dylle qui manquait toujours de clarté. A ce sujet, Alim Konaté est resté serein et rassure à chaque fois : « Mais je vous garanti que c’est un contrat qui existe bel et bien, les équipes nationales bénéficient des effets de ce contrat. Il n’y a aucune inquiétude à ce sujet ».

C’est depuis avril 2019 que le Cameroun a décidé de s’allier avec la marque française après la fin de contrat avec la marque allemande Puma, le 31 décembre 2018 et l’échec des négociations pour une prolongation. Si les annonces de signature dudit contrat ont été avancées à plusieurs reprises sans être concrétisées, reste toutefois à attendre désormais le 10 janvier 2020 pour savoir quelle sera l’issue de cette autre sortie fédérale.

Articles liés



SOURCE DE L’ARTICLE